image_pdfimage_print

Depuis des dizaines d’années, les grands groupes maintiennent la pressions sur les syndicats professionnels pour défendre le principe du compte bancaire unique.
L’argument consistant pour certains syndicats (FNAIM, UNIS)à ne pas prendre partis revient à défendre le pré carré des holdings financières propriétaires des syndics comme Foncia, Nexity-Lamy, Citya, etc.

Comme le bon sens ne l’emporte-t-il pas dans cette affaire. Pourquoi mélanger l’argent de la résidence XXX de Nice avec celui de la copropriété YYY de Saint Laurent du Var ou est l’intérêt du consommateur ?

La seule vraie raison est que les produits financiers peuvent être collecté par la Holding Financière à son seul profit alors que sur les comptes bancaires séparés ce sont les copropriétaires qui perçoivent les produits financiers.

Les autres arguments consistant à dire que les caisses de garanties peuvent mieux contrôler les comptes sont sans fondement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation